06/11/2007

Insécurité routière: 1000 jeunes tués sur la route !

Est-il éthiquement supportable que nous acceptions comme une fatalité la mort prématurée de tant de jeunes gens sur nos routes ?

Les chiffres peu connus, sont pourtant terribles. Les accidents de la route sont devenus l’une des principales causes de mortalité chez les jeunes adultes et les enfants.
En effet, l’OMS nous indique (“les jeunes et la sécurité routière” OMS, Genève 2007) que c’est la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 19 ans et la deuxième pour les jeunes hommes de 20 à 24 ans, derrière le SIDA. Idem pour les enfants de 10 à 14 ans. C’est la troisième cause de mortalité pour les enfants de 5 à 9 ans.
Chaque jour, mille jeunes de moins de 25 ans sont tués sur les routes dans le monde. Plusieurs dizaines milliers sont gravement de blessés, dont un tiers restera handicapé à vie. Oui vous avez bien lu, chaque jour 1000 jeunes tués sur les routes.

Une victime sur quatre


Malgré cette hécatombe, nos décideurs peinent à voir l’urgence de la situation.
En Suisse, il n’y a même pas besoin de lancer des études, elles ont été faites, les spécialistes consultés: le programme national de sécurité routière, appelé Via Sicura, existe.
La majorité du Conseil fédéral emmené par MM Blocher et Merz, retient toutefois depuis plus de deux ans ce projet pour des questions bassement électorales. Via Sicura permettrait pourtant de diminuer de moitié le nombre de tués sur nos routes. Dans nombre de cantons romands les conseils d’État respectifs ne donnent pas l’impulsion nécessaire en matière de sécurité routière. La volonté politique manque clairement. Au mieux l’indifférence, au pire le laxisme.
Les contrôles volants sont quasi inexistants dans de nombreux cantons. Demander autour de vous, qui s’est déjà fait contrôler au volant de sa voiture: personne ou presque.

Les Nations Unies et l’OMS, conscients de la gravité de la situation, ont organisé depuis Genève la première semaine mondiale de la sécurité routière en avril 2007 sur le thème de la sécurité routière des jeunes. Participation des cantons romands ou de la Confédération à campagne de sensibilisation: nada.


A Genève, les points noirs sont connus: par exemple, sur le quai de Cologny huit décès ont été enregistrés entre 1997 et 2005. Combien de morts encore avant que des mesures soient prises?

A quand une réaction des autorités fédérales et cantonales ?

Alain ROUILLER,

Bureau-Conseil ATE Genève

 

17:43 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | |

Commentaires

Mais vous n'y comprenez rien! Rouler, c'est une liberté individuelle inaliénable. Rouler, c'est le bonheur, rouler c'est la vie, ça fait tourner l'économie! Et qui êtes-vous pour essayer de limiter la liberté des automobilistes? Hein? Avec vos taxes, vos contrôles, votre répression, vous aller encore faire payer les automobilistes, qui sont les vaches à lait de cette société! C'est scandaleux.

Bon, plus sérieusement, entre les enjeux écologiques majeurs, la fin du pétrole bon marché, la mortalité sur les routes, je crois qu'on tient là passablement d'arguments pour mettre enfin à mal cette société de l'automobile. Il faut dorénavant agir, et je pense que de grandes actions cyclistes, de grandes mobilisations citoyennes pour bloquer le trafic sont dorénavant nécessaires pour faire prendre conscience aux automobilistes du monumental gaspillage qu'ils sont entrain de perpétuer.

On se refuse à le voir, mais la voiture est le plus grand mal de nos sociétés. Nous sommes rongés de l'intérieur par ces boîtes en acier.

Écrit par : Sandro Minimo | 07/11/2007

Aragon disait :"La femme est l'avenir de l'homme". A notre époque il faut ddire :"La voiture est l'avenir de l'homme !"
Rien que pour emmerder Sandro Très Minimo !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 07/11/2007

On constatera que les imbéciles qui se lancent dans des rodéos mortels sont exclusivement de sexe masculin... Ose-t-on encore se moquer des femmes au volant? Il semble bien que oui. J'ai vu plusieurs fois une publicité (pour des matelas) où l'on voit une ravissante idiote avouer à son jules que c'est elle qui a démoli sa Porsche. Ne faudrait-il pas plutôt illustrer ce genre de publicité avec un jeune crétin de moins de 25 ans?

Une suggestion pour limiter la vitesse - un système bien connu qui fait ses preuves - serait de mettre des gendarmes couchés partout dès qu'il y a au minimum 50 mètres en ligne droite. La hauteur du ralentisseur serait fixée en fonction de la longueur du kilomètre lancé. Ca devrait freiner les ardeurs non seulement des abrutis-tueurs-du-dimanche mais aussi des conducteurs ordinaires qui s'oublient un peu sur leur champignon!

Écrit par : Babouchka | 07/11/2007

Monsieur Rouiller dit l'inoxydable, vous êtes vraiement incroyable!

Le magistrat en charge de ce problème est de votre parti, le grand désorganisateur du trafic appartient à votre allié de siège et vous osez encore venir vous en prendre aux individus qui jouissent normalement d'une liberté fondamentale celle de se mouvoir librement!?

Commencez par faire bosser Moutinot qui n'est qu'un cancre qui nous coûte plus de CHF 200'000 par an, commencez par cesser de bloquer la ville avec Cramer le corrompu et on commencera peut-être à y voir plus clair!

Madame Spoerri avait créé une commission routière interdisciplinaire, j'aimgine que vous en étiez, vous êtes partout!

Depuis le départ de cette magistrate, on entend plus parler de cette Commission. C'est sûrement qu'elle avait des propositions à faire et que ne plaisent pas aux liberticides que vous êtes ainsi qu'aux deux baudets mentionnés plus haut qui siègent à la Tour du même nom.

Alors avant de ne réfléchir qu'à la réduction de nos libertés commencez par faire le boulot qui s'impose, réunir les conditions cadres pour une circulation libérée, donc moins stressante, même si elle est à vitesse réduite!

Vous êtes comme Ziziadis, on vous sort par la porte vous revenz par la fenêtre.

On en assez de votre discours réducteur, passez la main!

Merci

Oscar

Écrit par : OSCAR | 07/11/2007

La mortalité des jeunes sur route à Genèven'a rien à voir avec le trafic ou quoi que ce soit d'autre que leur comportement infantile encouragé par la pub, les films et une presse flatteuse pour les chauffards. Le problème n'est pas nouveau (les runs datent d'il ya des années) et n'a simplement jamais été traité.

Bien sur ça fait beaucoup de jeunes morts, mais combien de familles, et ainés aussi ? Les vieux qui meurent, ça ne choque pas ?

Le gouvernement n'ose pas, les gens en place n'osent pas, la police ne veut pas. Alors continuons comme ça et blablatons sur les forums.

- instaurez un pemis provisoire de 3 ans confirmé si il n'y a pas d'accident (ou des voitures à 45km/h jusqu'à 25 ans)
- interdisez le crédit et les leasings aux jeunes de moins de 25 ans pour l'achat d'un véhicule rapide.
- retirez les permis des gens qui ont prêté une voiture de sport impliquée dans un accident.
- et cessez de larmoyer pour des abrutis qui n'ont aucun respect pour la sécurité des autres.
- et interdisez (déjà) qu'un avocat poisse aller dans une émission de télévision défendre le doit des chauffards.

On parle. On ne fait que parler. Et on a une frousse bleue de punir sérieusement pour des comportements dangereux.

Alors laisses tomber les amendes de 120.-- pour un parcage au mauvais endroit qui ne tue personne, et agissez enfin, après des années, où il faut.

Oscar a raison : depuis le temps que les mêmes personnes sont aux mêmes reponsabilités, il ne fait pas s'étonner que rien ne bouge.

Écrit par : Karpis | 08/11/2007

Oscar a raison, vous devriez sagement prendre une retraite anticipée, comme certains de vos vieux et anciens amis combattant. Laissez la place aux jeunes et aux femmmes qui aiment la vie ainsi que les autres personnes qui n'ont pas toujours la même vision. Votre vision est 0. La voiture que vous avez toujours combatu sera toujours présente, même après votre départ. Alors, faites vous du bien. Prenez des vacances et vous constaterez qu'à votre retour que vous n'avez manqué à personne.

André, pour une vie meilleure.

Écrit par : André | 08/11/2007

Toute cette circulation !!! si les gens prenaient les transports en commun pour aller travailler y aurait moins de circulation...

Écrit par : yiyang | 08/11/2007

En effet, il y a beaucoup d'accidents chez les plus jeunes des conducteurs. Il est nécessaire de prendre des mesures pour que cela cesse. Je pense qu'il faut prendre des mesures innovantes pour freiner tout cela.

Écrit par : assurance auto pas cher | 28/10/2011

En effet, se sont beaucoup très souvent les jeunes qui trinquent. Il est nécessaire de faire une campagne d'information pour éviter que ce genre de choses se reproduisent.

Écrit par : lino | 06/02/2012

Les commentaires sont fermés.