15/11/2007

La route tue quatre fois plus que la guerre


Les Nations Unies ont désigné le troisième dimanche de novembre comme la journée mondiale des victimes de la route. Cette année, le 18 novembre 2007

C’est l’occasion de rappeler quelques évidences:
  • La route tue chaque jour, dans le monde, l’équivalent de l’attentat des tours jumelles à New York : 3600 personnes
  • 1’200’ 000 de personnes sont tuées sur les routes, et 50 millions blessées gravement, dont 1/3 resteront handicapées à vie
  • Les accidents de la route vont devenir, d’ici 2020 si rien n’est fait, la 3ème cause mondiale de décès dans le monde (maladie et accidents). La première pour les jeunes de moins de 25 ans.
  • La route tue quatre fois plus que la guerre
  • En Suisse, 360 personnes sont tuées sur les routes et 5000 blessées gravement.
  • En Suisse toujours, 62% des piétons tués sur les routes ont plus de 65 ans, dans 3/4 des cas ils ne sont pas responsables de l'accident.
  • Carte accidents GE

Carte des accidents routiers mortels pour Genève (situation début septembre 07)
La carte pour la Suisse entière est visible à l’adresse


Au delà des chiffres ce sont les souffrances humaines des conjoints, enfants ou amis frappés, non pas par la fatalité mais trop souvent par une conduite irresponsable et le laisser faire de trop de décideurs.
Roadcross, nous indique d’ailleurs “que sur la planète, la route tue quatre fois plus que la guerre et qu’en adoptant un comportement responsable sur la route, 90% des victimes pourraient être sauvées et bien des souffrances inutiles évitées”.
Vision zero
C’est l’occasion de rappeler ici les principes de Vision zéro, adopté par le parlement suédois en 1997. La Suède est d’ailleurs, avec les Pays-Bas et sa sécurité durable, le pays qui a les meilleurs résultats en matière de sécurité routière.


Vision zéro – dont le principe est partiellement repris en Suisse dans Via Sicura – est une révolution copernicienne en matière de sécurité des déplacements.


En effet, Vision zéro (zéro mort, zéro blessés graves à terme) postule

  • Qu’il n’est pas éthique d’accepter les morts et tués sur les routes
  • Que la responsabilité des accidents doit être partagée entre les différents acteurs: usager, mais aussi décideurs politiques, aménagistes, constructeurs de voitures, assurances, médias, l’école etc. On ne considère donc plus, comme aujourd’hui, que l’usager automobiliste, cycliste ou autre est seul responsable. Les décideurs qui ne décident pas, les aménagistes qui n’aménagent pas et les constructeurs de voitures qui construisent des véhicules trop rapides sont ainsi co-responsables de la situation.
  • Que l’erreur humaine ne doit pas être sanctionnée par la peine de mort. (droit à l’erreur). Cela signifie concrètement que les routes et les véhicules notamment, doivent être adaptés. Vaste programme, n’est ce pas !
Une partie du travail est fait dans Via Sicura, qui dort dans un tiroir du Conseil fédéral.


Quand ce fléau sera-t-il sérieusement pris en compte par nos décideurs ?


Alain ROUILLER, Bureau-Conseil ATE Suisse

Pour en savoir plus:

 

15:08 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Argh. Y'a-t'il une action prévue le 18 novembre avec blocages éventuels ou marches à pied lentes sur les axes meurtriers du canton? Avec passage sur les axes les plus pollués pour rappeller aussi que la pollution tue encore 10 fois plus que les accidents??

Écrit par : Sandro Minimo | 15/11/2007

J'adore ces comparaisons qui n'en sont pas! Avec des "trucs" pareils on va finir par nous sortir le slogan suivant:

"Roulez en char d'assaut, roulez en hal-track, mais, surtou, ne roulez jamais en voiture! "
"Faites le plein d'obus, faites le plein de cartouches, mais videz vos réservoirs"

Nous devrions raconter tout cela aux gens du Darfour! Cela les consoleraient de ne pas avoir de meilleures routes.
Sachez aussi que le grand âge est un facteur de risque important pour les décès. On devrait éviter le grand âge à tout prix en sortant le slogan suivant:

"Pour vivre longtemps, mourez jeune!"

La mort sur les route est trop importante, les politiques font "tout" pour la diminuer: Ils légifèrent à tours de bras pour que les voitures ceci, les voitures cela... Bravo! Bien!
Ventre Bleu! Pourquoi ne légifèrent-ils pas aussi vite au sujet des armes. On devrait aussi mettre une limitation de vitesse aux balles de fusils: 0 km / heure me parait une vitesse acceptable.

À part ça! Faites très attention sur la route, surtout qu'en cette période il y a du verglas! Encore une chose que les gens du Darfour ne connaissent pas! Les veinards !

PS: Ayant remarqué que certains blogueurs ne comprennent pas le second ou même le troisième degré, sachez qu'il ne faut pas tout prendre ce qui est écrit ci-dessus à la lettre: C'est sûr! Vous n'avez pas besoin d'aller au Darfour pour utiliser votre 4x4.

Écrit par : Bla-Blo-gueur | 16/11/2007

Les commentaires sont fermés.