21/11/2007

Smog hivernal: c’est reparti

La saison 2007-08 des particules fines a débuté aujourd’hui. La valeur limite autorisée de 50ug/m3 a été dépassée dans plusieurs villes, mais aussi en campagne.

C’est le cas à Lausanne, Berne, Zurich et Härkingen. Le Tessin n’est pas épargné .

Rappel:
Les particules fines  émises principalement par les moteurs diesel atteignent les poumons ; les particules de plus grande taille étant précipitées sur la muqueuse des voies aériennes, puis dégluties.
Une récente étude sur la pollution des grandes villes a confirmé que les citadins, en Europe et aux Etats-Unis, meurent plus jeunes à cause des particules microscopiques dans l’air.

Il est intéressant de regarder le sondage de l’ATE mené auprès de 36 grandes villes de Suisse sur les mesures de lutte contre le smog hivernal.
Dans le cadre de sa campagne « Pas de diesel sans filtre », l’ATE a classé 36 villes suisses en fonction des mesures prises pour diminuer les émissions de PM10 dû au trafic routier. Elle leur a attribué de zéro à quatre étoiles.

Classement des villes romandes:

  1. Genève et Neuchâtel **** (excellent)
  2. Fribourg et Yverdon ** (moyen)
  3. La Chaux-de-Fonds et Renens * (mauvais)
  4. Sion:  zéro étoile (très mauvais)
  5. Lausanne et Vevey n’ont pas répondu

Si la Confédération et les cantons mettent en place des mesures pour limiter les particules fines, les communes ont aussi un rôle à jouer dans ce combat urgent.

Les actions menées par les communes sont très inégales et restent relativement modestes. Plus la ville est grande, plus elle s’investit dans la lutte contre la pollution hivernale. Genève, Zurich et Berne ont le meilleurs résultats, mais les valeurs actuelles de pollution montrent que les efforts fournis n’ont pas suffi.

Les transports publics sont de plus en plus équipés de filtre à particule. Ce n’est pas le cas des véhicules communaux, même si toujours plus de communes s’engagent à n’acheter à l’avenir que des modèles munis d’un système de dépollution. Malgré tout, trop de villes se contentent encore de subir ce fléau.

Pour notre santé, on ne peut que les encourager à poursuivre leurs efforts pour garantir un air de qualité à leurs habitants.
L’éventail des mesures est large: connaître la qualité de l’air et mener une politique active d’information à la population, développer la mobilité douce et les transports en commun, introduire des zones limitant l’accès aux véhicules les plus polluants, à l’instar de certaines villes du Nord de l’Europe et d’Italie.

Respirer tue

 


En effet, à l’heure actuelle, 40% des Suisses, soit plus de 3 millions de personnes dont vous et moi faisons peut-être partie, sont soumis à des concentrations de particules fines trop élevées. L’exposition aux particules dans les villes constitue ainsi un grand problème de santé publique. Toutefois, les personnes les plus vulnérables restent les enfants, les personnes âgées et les travailleurs sur les chantiers.

Les véhicules diesel polluent davantage
Le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) a procédé à une comparaison des émissions polluantes des voitures équipées d'un moteur à essence, d'un moteur diesel et d'un moteur à gaz. Les mesures relevées montrent que les voitures diesel non équipées d'un filtre émettent 250 fois plus de particules que les véhicules équipés d'un autre système de propulsion.

Par ailleurs, les émissions de NOx des voitures diesel sont environ dix fois supérieures à celles des voitures à essence ou au gaz naturel. Ainsi, les voitures diesel ont une plus lourde responsabilité dans la formation de l'ozone.


Alain ROUILLER, ATE Suisse

La campagne “les particules fines tuent” est menée par l’ATE, la ligue contre le cancer, le syndicat Unia et les Médecins pour l’environnement

Il est possible de recevoir régulièrement la lettre d’information de l'ATE sur les particules fines

Autres liens:
Site de l’ATE consacré aux particules fines
Doctissimo
Wikipedia

18:08 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

En effet, les véhicules diesel polluent beaucoup plus. D'ailleurs, je ne comprends pas la raison pour laquelle ils sont toujours mis en vente.

Écrit par : cool | 18/02/2012

Les commentaires sont fermés.