22/12/2009

Libérez les quatre activistes de Greenpeace en prison à Copenhague

photo_1261135313844-1-0-1.jpg Quatre militants pacifistes de Greenpeace sont actuellement détenus au Danemark.
Ils avaient participé à l'action du 17 décembre lors du dîner des chefs d’Etat et de gouvernement dans le cadre du sommet de Copenhague sur le climat et avaient déployé une banderole appelant les dirigeants politiques à agir immédiatement en faveur d’un accord ambitieux à la hauteur des enjeux.


L'Espagnol Juan López de Uralde, la Danoise Nora Christiansen et le Suisse Christian Schmutz ont été arrêtés pour avoir brandi des banderoles portant le slogan, en anglais « Les politiciens parlent, les leaders agissent » dans le palais de la Reine du Danemark, lors de la réception organisée pour les chefs d'État, le 17 décembre dernier.

delegation-from-earth-about-to.jpg


Ces personnes ont été enfermées dans la prison Vestre Faengsel et mises à l'isolement sans jugement, jusqu'au 7 janvier prochain. Vendredi dernier, Joris Thijssen, un quatrième militant de Greenpeace, a aussi été arrêté. Il est détenu dans les mêmes conditions.

Appel à la libération immédiate des quatre activistes de Greenpeace
Qui est le plus criminel, les militants pacifistes Juan Lopez de Uralde, Nora Christiansen, Christian Schmutz et Joris Thijssen ou les les dirigeants politiques qui ont fait du sommet de Copenhague un fiasco total qui a débouché sur un texte insipide. Poser la question, c’est y répondre.
Il est inadmissible que des activistes pacifiques soient actuellement en prison, alors que les chefs d’Etat et de gouvernement irresponsables aient pu rentrer tranquillement chez eux.

Si vous voulez agir et signer à lettre à l’ambassade du Danemark, suivez ce lien

Alain Rouiller, conseille en mobilité à l’ATE

12:08 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

il est disproportionné de détenir des militants clairement non-violents,qui
agissent pour une cause reconnue universellement comme bonne.paul.

Écrit par : ecoffey paul | 22/12/2009

En effet, il fallait libérer ces militants. C'est vraiment une honte qu'ils puissent être détenus de la sorte. Le gouvernement n'a pas tous les droits.

Écrit par : douche hydromassante | 24/01/2012

Les commentaires sont fermés.