06/05/2010

Pétition en ligne: “non aux agrocarburants”

image_thumb.jpegPlus de vingt organisations de développement, agricoles et d'environnement ont lancé une pétition qui demande au Parlement d'introduire des critères écologiques et sociaux stricts pour l'autorisation des agro-carburants.  
Dans le collimateur: les centres de production prévus de Delémont et Zurzach


 

Le site d'Alliance Sud explique bien la problématique
Les agrocarburants aggravent la faim et détruisent l'environnement et les forêts tropicales. En conséquence, une coalition de 21 organisations suisses lance une pétition qui exige des critères d'autorisation sévères pour les agrocarburants en Suisse. Les usines prévues à Bad Zurzach et Delémont sont particulièrement concernées par ces critères.
La Plateforme agrocarburants, un large regroupement d'organisations suisses d'aide au développement, d'agriculteurs, de protection de l'environnement et d'églises, lance une pétition contre les agrocarburants. Celle-ci demande au Conseil fédéral et au Parlement d'édicter des critères d'autorisation sévères, afin d'empêcher les effets nocifs de la production d'agrocarburants.

Concrètement la pétition exige « l'adoption de critères d'autorisation qui excluent par principe les agrocarburants problématiques d'un point de vue social et écologique. Les critères doivent inclure la sécurité alimentaire des pays producteurs, ainsi que les effets indirects sur le changement d'affectation des terres. »

impact-biocarburants-agrocarburants.jpg


Texte de la pétition, qui peut être signée en ligne

Mesdames et Messieurs les Conseillers fédéraux,
Mesdames et Messieurs les membres du Conseil national et du Conseil des Etats,

Les organisations et individus signataires de cette pétition vous demandent instamment d'édicter des critères sévères d'autorisation des agrocarburants, afin d'éviter les famines et la destruction de l'environnement causées par la production de ceux-ci.

Les agrocarburants ne sont pas une solution de remplacement pour l'essence et le diesel, lorsque leur production provoque directement ou indirectement l'expulsion des familles paysannes, la destruction des forêts tropicales, le renchérissement et la raréfaction des produits alimentaires. Les critères de défiscalisation des agrocarburants en vigueur en Suisse ne suffisent pas à empêcher ces conséquences dramatiques.

C'est pourquoi nous exigeons l'adoption de critères d'autorisation qui excluent par principe les agrocarburants problématiques d'un point de vue social et écologique. Les critères doivent inclure la sécurité alimentaire des pays producteurs, ainsi que les effets indirects sur le changement d'affectation des terres.

Tant que les nouveaux critères ne sont pas entrés en vigueur au niveau fédéral, les usines d'agrocarburants prévues en Suisse ne doivent pas être autorisées. Les projets à Bad Zurzach et à Delémont de production d'agrocarburants pour le marché suisse, à partir de jatropha du Mozambique et de canne à sucre du Brésil, mettent en danger l'environnement et la sécurité alimentaire de la population pauvre de ces deux pays.

Les carburants issus du biogaz et de déchets restent autorisés.

Capture d’écran 2010-05-05 à 17.38.22.png

10:31 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : agrocarburant | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.