20/09/2010

L'ATE et PRO VELO demandent le maintien de la vignette vélo

Mercredi 22 septembre, le Conseil national devra débattre de l'avenir de la vignette vélo. PRO VELO Suisse et l'ATE  demandent le maintien de cette assurance appropriée, économique et bien établie.
Les deux associations craignent que la suppression de la vignette n'entraîne des coûts supplémentaires et n'incite les utilisateurs à négliger l'entretien de leur bicyclette. Le Conseil des États a déjà préavisé négativement.


La vignette vélo est un excellent exemple d'assurance collective fonctionnant parfaitement. Actuellement, les cyclistes assument eux-mêmes, collectivement, la prise en charge des dommages qu'ils provoquent. En outre, pour les cyclistes et leurs éventuelles victimes, la vignette est la garantie que les conséquences d'un accident seront réglées rapidement et
sans complications bureaucratiques. Le prix de la vignette d’environ cinq francs par année est plus que raisonnable.
Il n'y a aucune raison de supprimer un système qui fonctionne si bien.

Hausse probable des primes d'assurances
En cas de suppression de la vignette, ce seront les assurances responsabilité civile privées qui devront assumer cette tâche. Il faut dès lors s'attendre à ce que les primes de ces assurances augmentent ˆ une opinion que partagent les associations de défense des consommateurs.
En outre, il est permis de douter que les assureurs en responsabilité civile prêteront assistance aux cyclistes avec autant de souplesse qu'avec le système de la vignette vélo.

Vols de vélos: la proportion de vélos retrouvés ne va surtout pas augmenter
L'immatriculation des vélos, tout comme les demandes de recherches se basent, notamment, sur la vignette. La suppression de la vignette entraînerait une diminution de la proportion de vélos retrouvés, laquelle n'est déjà pas particulièrement élevée aujourd'hui.
Les registres de la police ne disposeraient plus des données utiles à la recherche des bicyclettes volées, comme l'a indiqué le Conseil fédéral dans sa réponse du 1er septembre 2010 à une interpellation de Ruth Humbel, ce qui réduirait encore les chances de les retrouver.
Les milliers de cyclistes qui chaque jour en Suisse sont victimes de vols de vélos malgré un verrouillage correct s'attendent à être mieux soutenus et pas le contraire.

10:47 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ate, vignette, vélo, pro-vélo | |  Facebook | | |

Commentaires

Pourquoi pas le doublement de la vignette vélo pour financer les aménagements des pistes cyclables ?

Écrit par : Suissitude | 20/09/2010

Les commentaires sont fermés.