27/10/2010

Doris Leuthard au département des transports et de l'environnement

L’ATE a pris acte de la nomination de Doris Leuthard à la tête du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC). Elle espère que la remplaçante de Moritz Leuenberger s’engagera en faveur du développement durable. L’ATE mettra tout en œuvre pour assurer une coopération constructive et espère pouvoir présenter à Doris Leuthard ses concepts de politique des transports axés sur l’avenir.


Doris Leuthard reprend aujourd’hui un département confronté à d’immenses défis: elle devra trouver des solutions praticables pour le futur financement des transports publics et de l’entretien du réseau ferré. L’initiative populaire «pour les transports publics» lancée par l’ATE fournit une proposition constructive. L’ATE attend avec impatience les discussions avec Doris Leuthard sur cette question cruciale de la politique des transports.

Dans la lutte contre le réchauffement climatique, Doris Leuthard doit tout mettre en œuvre pour endiguer les émissions de CO2 du trafic routier en hausse constante. Un autre défi concerne le transfert vers le rail du trafic marchandises à travers les Alpes. Le travail préliminaire pour l’introduction indispensable de la bourse de transit des Alpes a déjà été produit par le prédécesseur de Doris Leuthard, Moritz Leuenberger. Il s’agit maintenant de poursuivre les efforts.

La nouvelle ministre des transports devra également se pencher sur le délicat dossier de la prochaine révision du tunnel routier du Gothard. On sait que l’industrie automobile et les constructeurs de routes exigent le forage d’un deuxième tube. Or celui-ci ne ferait qu’occasionner du trafic supplémentaire et par conséquent davantage d’émissions de CO2. Les investissements considérables dans un deuxième tube routier seraient également irresponsables au niveau de la politique financière.

Poursuivre le travail de Moritz Leuenberger
Le parti de Doris Leuthard, le PDC, promet de s’engager en faveur d’une politique des transports, de l’environnement et du climat qui soit responsable. Il appartient désormais à la cheffe du DETEC de soumettre ces idées au Conseil fédéral et de poursuivre ainsi le travail de Moritz Leuenberger.

L’ATE souhaite à la nouvelle cheffe du DETEC une bonne entame de son mandat et espère parvenir à une coopération constructive. L’objectif principal doit être de promouvoir pour l’ensemble de la population suisse une politique durable des transports, de l’environnement et de l’énergie.

15:48 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ate, leuthard, leuenberger | |  Facebook | | |

Commentaires

Si Doris Leuthard traite aussi bien les dossiers qui lui seront soumis qu'elle l'a fait pour l'assurance chômage on peut s'attendre à une vraie catastrophe.

Écrit par : Lambert | 28/10/2010

Les commentaires sont fermés.