26/11/2010

L’ATE présente son nouveau guide novateur: “en train sur les pistes”

ride_glide_titel_de_gr_01.jpgL'ATE présente son nouveau guide «En train sur les pistes», une aide précieuse pour tous les sportifs et les autres qui souhaitent se rendre aux sports d'hiver avec les transports publics. Ce projet est un véritable travail de pionnier: un recueil de données aussi complet en la matière est une première dans l'histoire du tourisme suisse. Ce guide fournit des informations sur pas moins de 140 stations de ski et 90 autres de ski de fond.


«En train sur les pistes» ou “Ride and glide” pour ceux qui pratiquent la novolangue, ne se contente pas de fournir des informations sur l'itinéraire, la durée du voyage et le nombre de changements de train, il indique encore le temps de déplacement depuis le dernier arrêt des transports publics (TP) jusqu'au départ des installations de remontée mécanique ou à la piste de fond. Il donne des précisions sur l'intégralité du voyage, y compris sur «le dernier kilomètre». Deux des 140 stations répertotiées ci-après.

Capture d’écran 2010-11-26 à 09.54.10.png

Compte-rendu de la conférence de presse:
Franziska Teuscher,
Présidente centrale de l'ATE et conseillère natonale, a souligné vendredi devant les médias que les déplacements liés aux loisirs sont devenus un problème de taille. En effet, 41% des déplacements effectués en Suisse et 44,7% des distances faites en Suisse sont liés aux loisirs. Près de 69% des distances parcourues pour les loisirs, le sont en voiture. Dans les Alpes, l'important trafic routier du tourisme hivernal produit depuis longtemps les mêmes effets négatifs que le trafic des pendulaires.

Comme l'a précisé Sara Stalder, Directrice de la Fondation pour la protection des consommateurs, «en train sur les pistes» constitue un premier pas important vers une amélioration de la situation. Ce guide présente avec clarté les possibilités de déplacement avec les TP. Cependant, pour que les sportifs d'hiver décident de laisser la voiture au garage, d'autres mesures incitatives sont nécessaires.

A titre d'exemple, Sara Stalder a cité des rabais sur les cartes journalières pour les personnes qui voyagent avec les TP. Il serait également tout à fait pensable et réalisable de doter, par exemple, l'abonnement général d'un puce électronique qui servirait ˆ contre paiement ˆ d'abonnement de ski dans les stations d'hiver.

Un des désavantages des déplacements en TP est que l'on doit s'encombrer de ses lourds souliers de ski ˆ contrairement à l'automobiliste qui peut, lui, laisser ses chaussures de ville dans sa voiture, a relevé Peter Krebs, Responsable du projet «en train sur les pistes».

Toutefois, certaines stations offrent la possibilité de déposer des bagages. L'ATE a aussi enquêté sur ces prestations et les a répertoriées dans «en train sur les pistes». Idem pour les commerces qui louent du matériel de ski à proximité des installations. Des indications sur la location de matériel et sur des randonnées à peaux de phoque complètent agréablement ce fascicule.

09:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ate, ski, train | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.