21/12/2010

Zones environnementales: oui, non peut-être... Sondage

smoke1.jpgPremiers échos de la consultation fédérale sur les zones environnementales ou zones à faibles émissions polluantes qui était en consultation jusqu'au vendredi 26 novembre 2010. Rappelons que les cantons de Genève et du Tessin avaient demandé à la Confédération de préparer une base légale pour permettre la création de ces zones en milieu urbain. Voir le sondage en bas du blogue


Pour rappel, les zones environnementales sont des secteurs signalisés à l'intérieur des villes dans lesquels circulent des véhicules satisfaisant à des normes d'émission préalablement définies. Ces véhicules sont munis d'un macaron spécial qui les autorise à circuler dans cette zone.

Les premiers échos de la consultation indiquent que ce projet divise les villes. Les grandes agglomérations sont dans l'ensemble favorables à la création de zones dans lesquelles les véhicules les plus polluants seraient interdits d'accès, puisque cette mesure va améliorer la qualité de l'air, la fluidité du trafic et réduire les nuisances sonores. A l'inverse, les petites localités estiment que cette mesure sera trop difficile à appliquer et qu'elle nécessitera de lourdes démarches administratives et des coûts financiers additionnels.

L'Union des villes suisses souligne que les zones environnementales auront des impacts positifs sur la qualité de l'air en ville et précise que la planification des zones environnementales devra être intercantonale, puisque dans plusieurs agglomérations, les zones concernées s'étendent sur plusieurs cantons.

Les partis bourgeois et la fédération routière suisse (FRS) qui réunit les associations du secteur automobile et routier rejettent cette mesure prétextant qu'elle nuira à l'économie et au tourisme. Au contraire, la gauche et les milieux environnementaux soutiennent depuis longtemps ce projet, car ces zones permettent de limiter la pollution atmosphérique, le bruit et rendent les villes plus vivantes et sociales!


Plus d'une centaine de villes européennes ont déjà créé des zones environnementales.

Voir le site européen très complet Low emission zones in Europe

Capture d’écran 2010-12-21 à 15.29.32.png

La France teste également les zones environnementales
Six collectivités ont été retenues début décembre 2010 pour étudier, d'ici fin 2011, la faisabilité d'implanter des "zones d'action prioritaires pour l'air" (ZAPA), nom utilisé en France pour désigner les zones environnementales. Les six collectivités volontaires pour participer à cette expérimentation sont Grand Lyon, Grenoble-Alpes Métropole, Clermont Communauté, Pays d'Aix, Plaine Commune (Saint-Denis) et Paris.

Au terme de cette étape, les modalités de mise en œuvre seront étudiées afin de conduire des expérimentations de ZAPA sur le terrain. Toutefois, à ce stade, il n'a pas encore été défini quels seront les véhicules concernés par ces mesures, ni quelles seront les dimensions des zones concernées.
Cette expérimentation est ciblée sur les communes ou agglomérations de plus de 100.000 habitants qui souhaitent lutter contre la pollution générée par le trafic routier et ses conséquences sur la santé humaine.

Sondage
L’ATE souhaite connaître votre opinion sur les zones environnementales et vous remercions de répondre à notre SONDAGE.

Informations extraites du site de l’ATE, des Médecins pour l’environnement, d’Unia et de la ligue contre le cancer  : pm10.ch

15:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ate, pm10, pollution, oines environnementales | |  Facebook | | |

Commentaires

Intéressant ces sondages. Il en faudrait plus. Cela permettrait d'avoir une meilleure démocratie.

Écrit par : GE | 18/02/2012

Les commentaires sont fermés.