05/09/2011

Guide écomobilité de l'ATE : 14 stations de montagne sous la loupe

reisen_mobil_gr_fr.jpgAvec son nouveau «Guide écomobilité», l’ATE offre aux consommateurs un précieux outil d’information pour choisir la destination de leurs prochaines vacances d’hiver. 14 stations sont analysées selon les critères d’une mobilité durable. Le classement est dominé par deux stations sans voitures: Zermatt occupe la première place devant Saas Fee. St-Moritz arrive en troisième position.


Le «Guide écomobilité» a été réalisé par l’ATE en collaboration avec l’Institut d’économie touristique de la Haute Ecole de Lucerne et l’Institut de Tourisme de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse occidentale. Le travail a été accompagné par un comité d’experts, représentés notamment par la Fédération suisse du tourisme et l’Office fédéral du développement territorial.


Capture d’écran 2011-09-05 à 11.58.11.png

L’évaluation des stations repose sur 13 critères. En font notamment partie le temps d’accès à la station, la fréquence des transports publics ou encore les services de transport des bagages. On a également analysé les offres de transport sur place et la politique d’information des stations.

Deux villages sans voitures arrivent en tête du classement: Zermatt a obtenu les meilleures notes, suivi de près par Saas Fee. Les deux sont bien notés par rapport aux liaisons vers la vallée en transports publics, aux offres de mobilité sur place et à la politique d’information. Classé en troisième position, St-Moritz obtient aussi de très bons résultats, surtout pour les prestations de transport sur place.


Capture d’écran 2011-09-05 à 11.43.06.png

Le «Guide écomobilité» révèle aussi ce qui se fait dans les lieux de vacances pour des transports plus durables. Les stations se voient ainsi proposer des possibilités d’optimisation. Mais les problèmes découverts n’ont pas été passés sous silence. Un potentiel d’amélioration est notamment sensible en ce qui concerne le transport des bagages, la promotion active des transports publics et les bus locaux.


Le point de vue de la présidente de l’ATE Franziska Teuscher
Le trafic lié aux loisirs constitue un problème de plus en plus grand. Près de la moitié de tous les trajets parcourus par les Suisses le sont pendant leurs loisirs. Les stations touristiques des Alpes se voient par conséquent confrontées à des problèmes de circulation de plus en plus graves. Le classement de l’ATE offre aux consommateurs une précieuse assistance.

Le tourisme suisse est parfaitement conscient des problèmes liés au trafic et à la pollution de l’environnement, a pour sa part déclaré Dominique de Buman, président de la Fédération suisse du tourisme. D’après lui, toutes les enquêtes réalisées auprès des vacanciers montrent clairement que le paysage unique et la nature intacte restent les principaux arguments pour voyager en Suisse. C’est pourquoi d’importantes associations et organisations du tourisme suisse se seraient engagées dans une charte en faveur d’une politique durable.

Plus d’informations sur Internet sous www.guidestations.ch où le guide peut être téléchargé.


reisen_mobil_gr_fr.jpg Commandes par téléphone au 0848 611 613

ou par courriel sous doc@ate.ch

12:00 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ate, environnement, écomobilité, mobilité durable, station de montagne | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour le lien du guide je ne connaissais pas sont existence.

Bonne journée

Écrit par : Lettre de voiture | 19/09/2011

J'aime bien le principe. Je ne connaissais pas. Le fait de me rapprocher de la Suisse me fait découvrir plein de choses.

Écrit par : housse de couette | 24/01/2012

Les commentaires sont fermés.