29/05/2013

Transport ferroviaires régionaux: on évite la coupe rase

C'est le mérite de l'ATE, du Syndicat SEV, de la CITraP Suisse et de Pro Rail Suisse qui se sont battus dès le début contre ces mesures.


Il n'y aura pas de coupe rase dans les transports ferroviaires régionaux: Le Conseil fédéral mettra en œuvre les mesures d'économies prévues dans le cadre de la réforme des chemins de fer 2.2 de manière nettement moins stricte que prévu. C'est le mérite de l'ATE, du Syndicat du personnel des transports SEV, de la Communauté d'Intérêts pour les Transports Publics (CITraP Suisse) et de Pro Rail Suisse qui se sont battus dès le début contre ces mesures.

Dans le cadre de la réforme des chemins de fer 2.2, le Conseil fédéral entendait obliger les cantons à examiner si des lignes ferroviaires pouvaient être remplacées par des lignes de bus en cas de couverture des coûts inférieure à 50 pour cent. 175 des 300 lignes ferroviaires régionales auraient été concernées. Désormais, les lignes ferroviaires régionales dont la couverture des coûts est à moins de 30 pour cent seront examinées tous les dix ans. Le remplacement automatique du train par le bus n'est pas envisagé. Le réexamen tiendra également compte de l’incidence d’un éventuel changement sur la qualité de la desserte.

La coupe de rase dans les transports ferroviaires régionaux est ainsi évitée. C'est le mérite de la pétition «Pas de coupe rase dans les transports ferroviaires» qui a été déposé fin février par l'ATE, le SEV, la CITraP et Pro Rail et qui comptait plus de 18'600 signatures.

mont-Blanc express, martigny, Chamonic, ligne menacées, ferroviaires régionaux

Le Mont-Blanc Express Martigny - Chamonix reste menacé en compagnie d'une quinzaine de lignes romandes. Ici à l'arrêt de Salvan VS (photo Alain Rouiller)

Et maintenant...

Ce n'est toutefois pas terminé, sur les 17 lignes qui pourraient tomber sous le coup de ces nouvelles règles 15 des lignes sont romandes, dont plusieurs importantes pour les régions.

pétition transports ferroviaires régionaux CFF ATE

L'OFT (Office fédéral des transports reconnaitque l’examen ne doit pas considérer uniquement la rentabilité, d’autres critères d’évaluation doivent également être pris en compte:
    •    Une desserte de base appropriée
    •    Les préoccupations de la politique régionale, notamment les besoins de 
développement économique de régions rurales désavantagées ;
    •    Les intérêts de la politique d’aménagement du territoire;
    •    Les intérêts de la protection de l’environnement ;
    •    Les intérêts des personnes handicapées.
    •    Le taux d’utilisation aux heures de pointe
    •    Les effets d’un transfert rail-bus sur la qualité de la desserte des régions concernées
    •    La substance de l'infrastructure en place

Liens :

Voir également les blogues précédents:

Lignes régionales : l'ATE, le SEV, Pro Rail et la CITraP ont gagné

Pétition contre la suppression de trains régionaux

 

14:59 Publié dans CFF, Développement durable, Environnement, mobilité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferroviaires, régionaux, trains, menace, pétition | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.