20/03/2015

Bernex : des rues à vivre

Vignette Rues à vivre.pngBernex a mal à son développement  Un projet de ville nouvelle de 12 000 habitants au nord de la route de Chancy, un nouvel accès routier à l’autoroute, l’exploitation de gravières pendant 70 ans....


Bernex a mal à son développement

  • Un projet de ville nouvelle de 12 000 habitants au nord de la route de Chancy,
  • un nouvel accès routier à l’autoroute – le barreau nord, un véritable aspirateur à voitures – en parallèle de la route de Chancy, sans que celle-ci diminue de volume, 
  • le bureau des autos
  • l’exploitation de gravières pendant 70 ans entre Aire-la-Ville et Bernex, avec son lot de camions
  • un prolongement du tram vers l’ouest du village qui est retardé d’année en année. 2020 ou plus tard…


Rues du village
Parallèlement, la commune de Bernex a lancé une réflexion concernant la requalification souhaitable de la rue de Bernex et veux tester un double sens unique rue de Bernex / chemin de Saule entre l'été et l'hiver 2015 au grand dam d'une partie importante du village. Un groupe de suivi a été désigné.

Quelle que soit la solution retenue pour les rues du village 

  • statu quo,
  • double sens unique proposé par la Commune
  • sens uniques à temps limité que préconise l’ASBEC,

aucune ne sera viable tant que les dysfonctionnements majeurs (bruit, pollution, rupture de charge pénalisante au terminus du tram) ne seront résolus ou en voie de l’être.

Postulat de l'ASBEC
L’ASBEC préconise d’intervenir de manière globale, dans toute la commune et non seulement sur la rue de Bernex, voire le chemin de Saule.
En effet, pour que le projet devienne acceptable par tous, l’amélioration du cadre de vie et de la sécurité des déplacements doit être perceptible par tous les habitants.

L’ASBEC préconise également


Les propositions de l’ASBEC

Circulation:
L’ASBEC préconise

  • le maintien de la rue de Bernex et du chemin de Saule à double sens, comme aujourd’hui.
  • la diminution du transit par la mise en place de deux sens unique de 6 à 9h du matin rue de Bernex et le chemin de Saule. Les clients des commerces de l’extérieur du village pourront ainsi toujours accéder aux commerces.

Voir la proposition de sens unique à temps limité sur le site de l'ASBEC

Bernex, "rue de Bernex", "modération d ela circulation", sens unique

une portion de la rue de Bernex passerait en sens unique le matin entre 6 et 9h pour couper le transit à l'heure de pointe du matin

Vitesse
L’ASBEC préconise de réduire la vitesse dans les villages et hameaux de la commune de Bernex par l’introduction de zones 30.
Il est à noter que les villages genevois dont Bernex ont choisi la vitesse 40 km/h par section – le panneau 40 doit être répété à chaque intersection – et la vitesse généralisée à 50 km/h comme les autres localités de Suisse.

Voir la proposition de l'ASBEC en détail

Transports publics
L’ASBEC préconise,

  • le prolongement rapide du tram 14 en direction du futur terminus, que l’ASBEC propose de dénommer « Robert Hainard »,
  • la création la création d’un arrêt de bus « Robert Hainard » et d’une voie bus sur la route de Chancy pour les bus K, 42 et L, qui ne passeraient plus par le rue du village.
  • le regroupement les arrêts des bus K, L, 42, S et 47 au terminus du tram.

Voir les pages du site de l'ASBEC sur les transports publics

Bruit routier
Les normes de bruit sont largement dépassées sur la route de Chancy le jour et la nuit, et ponctuellement dans la rue de Bernex.
Si l’on applique  les normes de santé publique de l’OMS, cela se traduit pour Bernex par danger ou grand danger pour la santé sur la route de Chancy et sur une grande partie de la rue de Bernex.

Voir le chapitre bruit routier sur le site

Bus, bus, TPG, bruit, diesel

330 bus diesel bruyants et polluants traversent chaque jour le village de Bernex (424 passent par la place de Bernex) :
Les bus K, L, S, 42 et 47

L’ASBEC préconise

  • le passage des bus 42 et L par la route de Chancy en lieu et place de la rue de Bernex. Cette mesure diminuerait le nombre de bus dans la rue de Bernex de147 passages quotidiens, soit 45 % du nombre total. L’arrêt Robert Hainard sur la route de Chancy est indispensable.
  • étendre l’horaire du minibus 18 places le soir et le samedi,
  • introduire un bus hybride du type Volvo 7900 ou autre pour la navette 47,
  • la transformation de tous les arrêts de Bernex en arrêts facultatifs, cela évitera aux bus qui se suivent de s’arrêter et de repartir, à vide. La diminution du bruit devrait être appréciable tôt le matin et la nuit.

Bernex, ASBEC, propositions,

Le dossier "des rues à vivre" détaillé est visible sur le site de l'ASBEC

ASBEC
Association qualité de vie à Bernex et Confignon
Case 291
1233 Bernex

ASBEC@bluewin.ch  www.asbec.info

 

Dossiers connexes :

diminution de la vitesse et du bruit sur la route de Chancy

le dysfonctionnement du bus Sézenove - Bernex - Aire-la-Ville-Satigny

chemins bernésiens à 80 km/h

19:11 Publié dans Associations, Environnement, Genève, mobilité | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour cette contribution visant à alimenter le débat public. En effet, instaurer des sens uniques sans mesures d'accompagnement ne diminuera en rien le transit mais augmentera à coup sûr la vitesse des véhicules. Bien vu également les défauts existants qui empêchent une transition cohérente et efficace entre les transports publics et le trafic privé. Enfin, s'imaginer que l'exploitation des nouvelles gravières est pour tout de suite, pour ainsi dire, sans que les nuisances dues au surcroît de camions ne soient contrées dès le départ me fait craindre le pire. Quant au tram, on n'y croit presque plus...

Écrit par : Paul Marbach | 23/03/2015

Les commentaires sont fermés.